La démocratie dans les établissement sociaux et médicaux-sociaux

Le cadre de la loi impose la participation des usagers dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Est-il possible de s’en saisir comme d’une opportunité ? Est-ce que la loi 2002-2 a simplement renforcé des pratiques déjà courantes ? Quels sont les besoins des usagers et des professionnels à ce sujet ?

Le Centre d’étude et d’action sociales des Côtes-d’Armor (Céas 22) lance un travail diagnostic sur le sujet de la démocratie sanitaire, dans la foulée de la publication du rapport Compagnon (pour télécharger le rapport en version PDF cliquez ici).

think-600051_6404 étudiant.es assistant.es de service social d’ASKORIA seront mobilisé.es sur ce diagnostic sur le pays de Saint-Brieuc entre le 17 mars et le 28 avril.

Trois temps de réflexion et de mise en commun sont prévus au Céas, 18 rue Abbé Vallée :

Le vendredi 27 mars de 10 h à 12 h
Le mercredi 8 avril de 15 h à 17 h
Le lundi 27 avril de 18 h à 20 h

L’animation de ces temps permettra à chacun d’y participer (il n’est pas obligatoire d’être présent à chaque fois, on peut être un usager ou un professionnel).

Ce sujet vous intéresse, vous pourriez connaître des personnes intéressées :

  • Accepteriez-vous de rencontrer les étudiant.es qui mèneront le diagnostic ?
  • Avez-vous des contacts pertinents à nous recommander ?
  • Avez-vous la possibilité de participer à un ou plusieurs des trois groupes de travail ?
  • Souhaitez-vous organiser un temps d’échange à ce sujet dans votre structure ?

Pour prendre contact avec le Céas : 02.90.03.66.56 / contact[a]ceas22.com ou cliquez ici

A propos

Pascale Perron

Chargée de développement du Céas 22, elle est titulaire du Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale, d’une licence en Travail social et d’un DU en organisation communautaire obtenus au Québec. Elle est également formatrice et a de nombreuses expériences d’accompagnement et d’animation de collectifs, notamment dans des approches développant le pouvoir d’agir.