La chasse au gaspillage en route ! Episode 1

La chasse au gaspillage est en route… Avec le premier Festival Zero Waste qui se déroulera les 30 juin, 1er et 2 juillet prochain, la consommation responsable est à l’honneur. Voici quelques initiatives dans le quartier qui pourrait vous intéresser.

logo_discosoupe_dansant_violetDiscoSoupe

Nous vous avions déjà parlé de DiscoSoupe, association fondée en 2012, issue du collectif allemand Schnippel Disko (voir Slow Food), qui récupère les légumes destinés à être jetés pour en faire des soupes festives. Mouvement qui se développe rapidement depuis 4 ans et qui a atteint Saint-Brieuc l’année dernière avec la création du groupe DiscoSoupe local.

Les Temps-Bouilles

Créée en mai, les Temps Bouilles est une association qui porte un projet de ressourcerie alimentaire à Morlaix. Elle est accompagnée par l’ADESS du pays de Morlaix. L’idée est d’avoir un lieu de vie animé par des activités autour de l’alimentation et du développement durable. Dans les cartons : « un centre de récupération des denrées, de valorisation et de revente sur le territoire, des animations et sensibilisation au développement durable, une cantine à prix libre, un restaurant végétarien, une épicerie, etc. »
Une vidéo : http://medias.agglo.morlaix.fr/morlaixcommunaute/Les-Temps-Bouilles-216

DLC – Détournement Libre de consommables

En début d’année, en réaction au gaspillage alimentaire constaté, des habitants nantais se sont organisés en association, DLC, Détournement Libre de Consommables. L’association a mis en place un modèle permettant à tous ses adhérents de récupérer des invendus alimentaires et de les redistribuer via des lieux de stockage libre d’accès à tous ou des associations caritatives. Les adhérents peuvent ainsi trouver gratuitement des denrées alimentaires et permettent à un grand nombre de personnes d’en bénéficier. Des animations de type pique-nique sont organisées régulièrement pour permettre de fédérer les troupes.

Autour du développement durable…

La prise de conscience de l’impact du gaspillage et des déchets fait naître des projets relevant de l’ESS ou des collaborations de bon sens.

L’entreprise sociale rennaise Breizh Phénix récupère des invendus qu’elle redistribue à des associations. Elle travaille désormais avec une autre entreprise, Toutenvélo, pour organiser des collectes d’invendus auprès de trois commerces du centre-ville de Rennes. La récolte est cuisinée ou distribuée le jour même. On mêle ici développement durable, solidarité, écologie.

L’association La Tricylerie sillonne Nantes et récupère auprès des restaurateurs les déchets biodégradables pour les transformer en compost et redistribuer celui-ci auprès des agriculteurs. Après deux expérimentations concluantes (1,2 tonnes de déchets en un mois et demi auprès de 9 restaurateurs), l’association réfléchit à la pérennisation de leur projet.

Julie Boiveau/latricyclerie.strikingly.com

Julie Boiveau/latricyclerie.strikingly.com

 

A propos

Myriam Lorant

Chargée de mission - étude en cours : DEJEPS Animateur Coordinateur mention Développement de projets Territoire & Réseaux.